Canal B - Radio curieuse
Ecoutez Canal B
Evènement



La série documentaire qui dépeint ce qui change dans nos villes et dans nos vies, par les étudiants en journalisme de Sciences Po Rennes.


Cette semaine, Canal B laisse l'antenne à Waterproof, plongez dans la danse !


Retrouvez Trans Fera Express : mercredi 02, jeudi 03 et vendredi 04 décembre de 17h30 à 19h.


Avoir 15 ans en Bretagne

Une série documentaire produite par les radios associatives de la CORLAB et le Festival Longueur d'Ondes.


Quels visages revêt le travail du sexe à Rennes ?


Voix au chapitre

L'heure curieuse
L'heure curieuse

Presque chaque vendredi, un magazine en alternance :
Retour aux sources : décryptage des médias (2ème vendredi du mois)
- Chercheurs en ville : sciences humaines et questions urbaines en partenariat avec la Maison des Sciences de l'Homme en Bretagne
Les héroïnes : féminisme et égalité des sexes (4ème vendredi du mois)

 


RSS :
Horaires :
Vendredi : 13h00-14h00 (Direct)
CHERCHEURS EN VILLE #58 L'obsessionnel
07-05-2021
ECOUTEZ : | DOWNLOAD

Vendredi 7 mai 2021, notre invité était Alain Abelhauser, psychanalyste et professeur en psycho-pathologie clinique à l'université Rennes 2. Il signe Un doute infini, l'obsessionnel en 40 leçons (Seuil)

Obsession : idée répétitive et menaçante, s'imposant de façon incoercible à la conscience du sujet, bien que celui-ci en reconnaisse le caractère irrationnel. C’est la définition que Larousse fait d’un terme aussi utilisé par exemple par le site d’information Les Jours pour caractériser ses enquêtes journalistiques. Ainsi la gestion de Canal + par Vincent Bolloré devient l’obession des journalistes des Jours. Mais quelle définition en ferait un psychanaliste ? Après Le sexe et le signifiant en 2002 ou encore Mal de femme, la perversion au féminin en 2013 dans lequel il est question de ces femmes qui portent atteinte à leur corps, notre invité du jour se penche sur l’obsessionnel. La pop-culture ne manque pas de personnages que l’on pourrait estimé être des obsessionnels : de Columbo à Monk chez les flics en passant par Monica de la série Friends ou le Mark Zuckerberg tel qu’il est mis en scène dans le film The Social Network. Mais qu’est-ce qu’un obsessionnel ? Comment pense-t-il ? Comment agit-il ? Les réponses dans Chercheurs en ville.

Une émission réalisée en partenariat avec la Maison des sciences de l'Homme en Bretagne (2021).


HF Bretagne - Matrimoine Breton - L'Ile aux Femmes
26-03-2021
ECOUTEZ : | DOWNLOAD

 

 

Cette Heure Curieuse est consacré à l’association HF Bretagne qui milite pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans les arts et la culture. On y parle de matrimoine et de la série documentaire radiophonique L’Île aux femmes, diffusée sur les radios de la Corlab.

Elise Calvez, Justine Caurant, Marie-Laure Cloarec, Adeline Villeglé et Laure Fontvielle racontent ces Bretonnes talentueuses et influentes qui ont été invisibilisées.

 


CHERCHEURS EN VILLE #57 Eduquer sans préjugés
19-03-2021
ECOUTEZ : | DOWNLOAD

#57 Chercheurs en ville : Eduquer... sans préjugés !

 

Vendredi 19 mars, notre invitée était Manuella Spinelli, maîtresse de conférences à l'Université Rennes 2, spécialiste des études de genre, de littérature et civilisations italiennes, co-fondatrice de l'association nationale Parents et féministes. Elle a co-rédigé l'ouvrage "Eduquer sans préjugés – Pour une éducation non-sexiste des filles et des garçons" avec Amandine Hancewicz, paru début 2021 aux éditions JC Lattès.

L'éducation des enfants – c'est à dire le développement de l'individu à travers l'apprentissage d'un ensemble de savoirs, savoirs faire et savoir être, revient à deux acteurs principaux: d'un côté les familles – les parents ou leur substitut, et de l'autre l'Ecole.

L'école française comme institution laïque, obligatoire (de 6 à 13 ans) et gratuite est un héritage des lois Ferry à la fin du XIXè siècle. Avant cela, l'éducation des filles a longtemps été religieuse et privilégiée dans certains milieux sociaux. La généralisation de la mixité s'opère dans le contexte social du mouvement social de 1968 avant d'être rendue obligatoire en 1975.

Aujourd'hui, si on s'intéresse à la réussite des élèves, les dernières données statistiques montrent que les filles réussissent mieux à l'école de l'élémentaire au lycée, avec une orientation professionnelle différenciée. Et, à terme, ces filles devenues femmes ne bénéficient pas forcément d'une meilleure insertion professionnelle.

Tout au long de leur parcours éducatif, filles et garçons sont confrontés à des stéréotypes de genre. En fonction de ce que l'on a entre les jambes, nos comportements, nos qualités et capacités, nos goûts ne seraient pas les mêmes. Des clichés qui ont la peau dure et s'exercent déjà dans le ventre de la mère, puis à la maison, à l'école... véhiculés à travers tous les supports, objets et messages qui passent entre les mains ou devant les yeux et dans les oreilles d'un enfant : littérature, publicité, cinéma, jouets, vêtements, etc.

Comment s'exercent les stéréotypes de genre sur les enfants ? En quoi constituent-ils un problème de société ? En tant que parent, comment éduquer sa fille ou son fils sans préjugés, loin des modèles sexistes ? Et est-ce-bien possible ?

 

Une émission réalisée en partenariat avec la Maison des sciences de l'Homme en Bretagne (2021).


Les Héroïnes #39 Faire tomber les tabous
26-02-2021
ECOUTEZ : | DOWNLOAD

 


De nombreux tabous persistent encore au sujet des femmes. On sent bien le désintérêt, la gêne, pire, le dégoût quand on parle cycle menstruel, vie sexuelles et orgasme féminin, épisiotomie et post-partum, charge mentale, poils, contraception, avortement, PMA pour toutes, violences, plafond de verre... Quand on parle féminisme tout court.

Les femmes sont plus nombreuses que les hommes en France, de 2 millions, énorme ! Il ne s'agit donc pas de discriminer une minorité avec ces tabous mais d'invisibiliser et de discriminer plus de la moitié de la population.

Pour mettre fin aux tabous, il faut en parler, expliquer et démystifier.

C'est le but de cette émission dans laquelle on parle violences obstétricales, nullipares et child free, viol génocidaire et viol comme arme de guerre, âgisme genré et ménopause, vieilles filles et révolution féministe.

Avec Lucie Louâpre, Morgane Soularue et Clotilde Hays de Canal B, Marine Combe de Yeggmag, Solveig Touzé de la librairie La Nuit des Temps, Emma Baudoin étudiante à l'IEP

 


CHERCHEURS EN VILLE #56 Etre un chercheur reconnu
22-01-2021
ECOUTEZ : | DOWNLOAD

#56 Chercheurs en ville : Etre un chercheur reconnu

 

Vendredi 22 janvier, notre invité était Matthieu Leprince, Professeur des universités en économie à l’Université de Bretagne occidentale, chercheur à l'UMR-AMURE, c’est le Centre de droit et d'économie de la mer. Il a co-dirigé avec Marion Lemoine-Schone la publication de l’ouvrage « Être un chercheur reconnu ? Jugement des pairs, regard des publics, estime des proches », paru en 2019 et co-édité par la Maison des sciences de l’homme en Bretagne et les presses universitaires de Rennes. 

 

A la fin du mois de novembre 2020, le projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche a été validée par le Sénat. La ministre Frédéric Vidal promet des budgets augmentés mais le projet est vivement critiqué par la communauté universitaire et scientifique qui doute de son efficacité, avec notamment un renforcement du financements par projets.

Le métier de chercheur recouvre plusieurs réalités du doctorant au professeur en passant par les statuts de chargé de recherche, d'enseignant-chercheur... Le chercheur est le plus souvent rattaché à un laboratoire de recherche, lui-même lié à une université, un musée, un organisme de recherche scientifique comme le CNRS – Centre national de la recherche scientifique – ou encore à une entreprise.

En 2020, en France, toutes disciplines confondues, ils étaient 295 745 chercheurs, dont 28% de femmes. Ce qui représente 10 chercheurs pour 1 000 actifs. Et la situation des chercheurs est évidemment politique et en la matière, depuis vingt ans, le constat est sans appel : manque de financement des laboratoires, précarisation et raréfaction des emplois avec des difficultés pour les chercheurs à être titularisés, de faibles niveaux de rémunérations sont également déplorés...

 

Et face à des conditions de travail difficiles, la reconnaissance reste pour le chercheur un des moteurs essentiels de son travail. Reconnaissance par les institutions, par les médias, par les pairs mais aussi par les proches : autant de cercles qui interagissent entre eux, se renforcent ou se rejettent. Et impactent positivement ou négativement le chercheur, pour ses projets de recherche futurs notamment pour d'éventuels soutiens matériels, humains, communicationnels, etc. Alors, qu'est-ce-qu'un chercheur reconnu ?

 

Une émission réalisée en partenariat avec la Maison des sciences de l'Homme en Bretagne (2021)


comments powered by Disqus
CANAL B
Maison des Associations
6 cours des Alliés
35000 Rennes

Studio : 02 99 52 77 66 / Bureaux : 09 65 15 32 82