Canal B - Radio curieuse
Ecoutez Canal B
Evènement

Fermeture des studios jusqu'à nouvel ordre


Découvrez les candidats et leurs programmes
avant les élections municipales de Rennes
les 15 et 22 mars


Quels visages revêt le travail du sexe à Rennes ?


Ecoutez les émissions Trans/ Bars en Trans du 5 au 7 décembre!


Avoir 15 ans en Bretagne


Voix au chapitre

L'arène
L'arène

L'arène, du lundi au vendredi : un reportage, une interview, une chronique à 10 h, 12 h et 15 h.

L'arène dans son intégrale à 17 h, et le lendemain en rediffusion à 8 h 30.


A compter du lundi 16 mars 2020
16-03-2020

A compter du lundi 16 mars et jusqu'à nouvel ordre, en contexte de crise sanitaire, les studios de Canal B sont fermés.

D'ici un retour à la normale, du lundi au vendredi à 8h30 et 17h, retrouvez L'arène, votre émission d'information locale, dans une version réduite : des redifusions, de la musique, et de nouveaux contenus, recommandations et chroniques.

 

 

 

La chronique de Rémi Gendarme-Cerquetti :

 "Bordeaux. 2006. Je vais au cinéma Utopia, cinéma art et essai un peu prout-prout où vont tous les bourgeois intellos branchés du centre ville. Branché ou pas, j'y vais quasiment trois fois par semaine. A l'entrée, il y a toujours un homme un peu saoul qui fait la manche en alpaguant tous ceux qui sortent de leur Jim Jarmush ou de leur Ken Loach : « 20 centimes, 30 centimes, mesdames, messieurs ! » Il énerve tout le monde, c'est trop cool.
Un jour, alors que j'avais préparé un peu de monnaie, je demande à mon assistant de lui donner quelques pièces. Il refuse avec conviction et m’ouvre la porte. J’étais vexé...
J’ai mis du temps à comprendre. Plusieurs années en fait.

L'an dernier je vais prendre un café tout a côté de chez moi, j’habite près de la gare. Sur le trottoir, un gars fait la manche. J’adore son allure. Une barbe magnifique et plusieurs épaisseurs enfilées les unes sur les autres. Je lui donne 30 centimes.
Depuis tout jeune, je donne toujours. Rien de moral catho mes fesses, c'est juste que je me sens toujours plus proche de quelqu’un qui fait la manche que d’un manager de France Telecom avec ou sans enfants. J'aime ce partage. Je vois alors la gêne de ce gars à recevoir mes 30 centimes. Il est à deux doigts de refuser. Peut-être un rapport avec mon corps et ce qu'il imagine de ma faiblesse par rapport à la sienne. Il sort de sa poche un Kinder Country et me le donne. Il sera délicieux. Je lui parle. Il ne comprend rien a mon français et à ma voix bizarre.
Accepter ce Kinder Country qui, on est d'accord, coûte plus de 30 centimes, c'était accepter que ce type me considère comme un frère... en tout cas, me prenne comme un type un peu différent des gens, méprisants, qui lui balancent sans le regarder leur ferraille. C'est là que j'ai repensé à l'homme si chiant devant l'Utopia qui avait refusé mes 30 centimes. Ma vexation était un tort. Pour lui, m'ouvrir la porte et ne pas accepter mes 30 centimes de merde, c'était sortir de sa condition de mendiant pète couilles. J'ai compris ça. Une histoire de dignité.

Un autre jour, je bois un café en terrasse. Un homme vient et me demande de l'argent. Je lui donne et lui propose de s’asseoir. Il me raconte alors son histoire terrible. Il était directeur d'un grand magasin. Un jour en voiture avec sa femme et sa fille, il a un accident. Il est le seul rescapé. Il me dit qu'il a alors pété les plombs. Il a perdu son appartement, son poste. Il vit depuis dans la rue et à l’hôpital psychiatrique dans lequel il retourne souvent.
Un an plus tard, j’achète des disques dans mon magasin de vinyles préféré : Blind Spot, rue Poulain du parc. Entre un disque du Creedence et un d'Alain Bashung, j'entends « Hé ho, je le connais ! C'est moi ! Bernard le connard ! ».
Et c’était lui. Il est très content de me voir et se rappelle exactement de la somme que je lui avais donné. Il a un appart et a ouvert une boucherie. Nous échangeons nos numéros pour boire des coups. J'étais content.

Et alors ma carcasse place Sainte Anne avec une 8,6 ça ferait quoi? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 





 

 

 


 


 





 


 


 


comments powered by Disqus
CANAL B
Maison des Associations
6 cours des Alliés
35000 Rennes

Studio : 02 99 52 77 66 / Bureaux : 09 65 15 32 82