Canal B - Radio curieuse

Ecoutez Canal B
Evènement

De Frank Sinatra à la Macarena, Hit sélectif revisite en 5 minutes les meilleurs tubes de l'été !

>>Diffusion:  du lundi au vendredi à 08h, 12h30 et 17h en juillet et en août.


 

Retrouvez des live sessions, des interviews et des siestes !

94 Miles à l'Heure ! (ARCHIVES)
 94 Miles à l'Heure ! (ARCHIVES)

Holden Brahms et Guillaume Catapulte vous proposent  toutes les semaines une selection pointue mais peppouze de nouveautés rock, garage, pop ou nouveau disco. Avec en SUS la chronique OST de Cyril McRummenigge.


C'est les vacances !
08-06-2011
ECOUTEZ : | DOWNLOAD

Exotica, Désorbitée, V/A Parisien, Kitsuné, 2011

Julien Galner & Clara Cometti, une Koko Von Napoo, un Château Marmont, en couple à la ville comme à la scène. La bassline est tout bonnnement excellent, une pop excitante et en français ...

Telepathe, Destroyer, Téléchargement gratuit sur The Fader, 2011

Ford & Lopatin, World of Regret, Channel Pressure, Software, 2011

Excellent clip ! Allez voir ça tout de suite ! De la 3D comme en 1994, de la bouffe, de l'incrust et des insectes géants ! Jumanji chez Flunch avec une B.O. synth pop déroutante...

Shady & The Vamp, Baby, I'm Gonna Make You Mine, Simple, Monavale, 2011

Groupe de garage suisse façon 2K, inspiré par les Black Lips. Pas mal... J'ai du mal à imaginer des suisses se vomir dessus en concert quand même...

Ty Segall, You Make The Sun Fry, Goodbye Bread, Drag City, 2011

Après plusieurs simples cette année et en 2010 (5 !), le prodige prolixe de San Francisco nous offre un nouvel LP : Goodbye Bread, sur un label qui nous avait jusqu'alors plutôt habitué à du slow core, de l'americana lente et hantée où à du post rock des Grandes Plaines ! Ty nous offre une très bonne chanson qui laisse augurer du très bon pour le LP à venir...

NB. Contrairement à ce que j'annonce à l'antenne, ce morceau n'est pas un simple mais bien un extrait du LP... Sorry !

Shady & The Vamp, Bologna, Simple, Monavale, 2011

Holstenwall, Leviathan, Le Podium # 3 EP, Third Side Records, 2011

Holstenwall est un groupe de jeunes parisiens qui officient dans un genre sombre et orienté 80's, un post punk plus tourné vers Joy Division que vers des choses dansantes !

Chouette clip pour l'instrumental qui ouvre le EP, Télomères :

Yuni In Taxco, Bake Eyes, Sanpaku, S/R, 2011

Puberty, Invitation et Parties, Simple, Telephone Explosion Records, 2011

Nouveu groupe de Lars Finberg de The Inteligence ou encore A-Frames. simple et efficace. Un simple dont ce Parties est la face B. B side beaucoup plus chouette que la A, Invitations, qui malgré ses guitares surf, est relou car le beat est super répétitif et les mélodies de voix pas top...

Vast Aire, Thor's Hammer Feat Raekwon & Vordul Mega, OX 2010 : A Street Odyssey, Fat Beats / Man Bites Dog, 2011

Nouvel album solo de Vast Aire dont je n'avais plus rien écouté depuis le premier album en échapée solitaire après Cannibal Ox. Entre temps il y a quand même eu un autre LP et pas mal de EP, simples, collaboration diverses, comme celle-ci par exemple.

Sur son premier solo, Look Mum, No Hands, sur Chocolate Industries, le rappeur à la large surface prenait un malin plaisir à rapper des paroles absconces sur des beats trituré. Le mal du début de ce siècle, un rap trop barré et qui m'avait laissé sur place.

Ici, il reprend les choses ou EL-P les avait laissé avant de s'embarquer dans ses aventures extra-hip hop. Du classic shit à la new yorkaise, un sample mi-piano, mi-clavecin, qui nous vient d'Ennio Morricone (A Fistful of Dynamite). De grosses basses et un beat qui claque sans oublier le sample vocal qui tue. Le flow de Vast Aire est parfaitement adapté à ce genre de morceau sombre, on retrouve en featuring Raekwon du Wu-Tang, figure mythique qui ne fait pas ici de la figuration, et Vordul, l'ancien partenaire de Vast Aire dans Can Ox.

Curren$y, She Don't Want a Man, Weekend at Burnie's, Warner Bros, 2011

She Don't Want a Man est un morceau rap basé sur une histoire de relation garçon/fille, les paroles sont directes et crues, j'ai toujours aimé ce genre de rap sombre avec une instru et un phrasé assez déprimant... D'ailleurs l'instru, assez basé sur des synthé, fait carrément penser à I Don't Wanna Know de Mario Winans avec P. Diddy. En moins putassier quand même ! Le gros sample basique de Enia utilisé aussi par les Fugees !

The Caretaker, Tiny Gradiations Of Loss, An Empty Bliss Beyond This World, History Always Favours the Winners, 2011

Projet de Leyland James Kirby. Electronica traitée/maltraitée. Musique très conceptuelle qui associe le traitement sonore de vieux 78 tours avec la perte de mémoire des patients atteints du syndrome d'Alzheimer.

Le morceau est beau et ressemble un peu à du Boards of Canada ou du Bibio première génération. Il est assez fou et triste de relever la comparaison entre ces sons maltraités, écorchés même par Kirby, et les cerveaux dépecés de leurs souvenirs par cette maladie. Néanmoins le concept a l'air plus bossé que a musique en elle-même !

Sun Airway, Wild Palms, Simple, Dead Oceans, 2011

Une dream pop en provenance de Philadelphie, comme il y en a des tas aux USA et un peu partout dans le monde aujourd'hui, ce morceau est néanmoins attachant. Issu d'un nouveau simple, avec Symphony in White # 2 en face B.

The Black Lips, Spidey's Curse, Arabia Mountain, Vice, 2011

Super nouvel album que nous proposent les Black Lips : dans la lignée de Good Bad, Not Evil ! Le précédent, 200 Million Thousand contenait des perles (Starting Over, Short Fuse) mais m'avait moins plu. Ils passent en tout cas d'un album où ils avaient assuré seuls la prod, comme d'hab, à une collaboration avec Mark Ronson ! Dans ce titre ils nous parlent de la malédiction de Peter Parker, de sa faiblesse par rapport à la force de son alter ego...

Cults, Go Outside et Bad Things, S/T, Columbia, 2011

Back to basics : un des morceaux les plus joués à Canal B entre les printemps 2010/11, un bel exemple de buzz qui s'affirme et un groupe en devenir. L'album éponyme sort chez Columbia et le groupe sera à l'affiche de nombreux festivals estivaux, La Route du Rock par exemple, pour citer le plus proche...

On écoute un autre extrait de l'album, spectorien à souhait...

John Maus, Street Lights, We Must Become The Pitiless Censors of Ourselves, Upset ! The Rythm, 2011

Mon album du printemps ! Sans aucun doute. Magnifique morceau qui résume l'album du grand Maus, brillant, à la fois chiadé et simple, pop et radical. On en écoute deux extraits.

Sebastian, Tetra, Total, Ed Banger/Because, 2011

Pas tellement convaincu par cet album, j'en diffuse néanmoins deux titres pour en faire gagner des exemplaires à l'antenn...

John Maus, Head for the Country, Upset ! The Rythm, 2011

Sebastian, Prime, Total, Ed Banger/Because, 2011

94MPH


comments powered by Disqus
CANAL B
Maison des Associations
6 cours des Alliés
35000 Rennes

Studio : 02 99 52 77 66 / Bureaux : 09 65 15 32 82